Dépassez vos concurrents

Benchmark SEO

SEO, référencement naturel : qu’est-ce que c’est ?

Le SEO signifie « Search Engine Optimization » en anglais, ce qui se traduit en Français par « Optimisation pour les moteurs de recherche ». C’est un ensemble de techniques qui va permettre à un site internet d’être mieux positionné sur un ou plusieurs mots clés étant régulièrement recherchés sur les moteurs de recherche. En France, le moteur de recherche le plus utilisé est Google, très loin devant Bing, Qwant ou encore DuckDuckGo. 9 personnes sur 10 utilisent Google pour effectuer une recherche sur internet, on peut parler de monopole mais cela permet aux entreprises de se concentrer sur un seul moteur de recherche pour améliorer leur référencement naturel.

Il y a trois principaux leviers en référencement naturel :

  • La technique
  • Le contenu
  • Les liens

La technique SEO

Il s’agit de la structure du site, de son squelette. On va s’atteler à créer une architecture centrée sur la recherche des internautes, à répondre aux exigences de Google en se reposant sur les guidelines dans un premier temps, et sur les standards du web dans un second temps. Certificat SSL, temps de chargement, balisage HN, balisage des images, etc… Les points à optimiser sont nombreux mais à partir du moment où ce travail a été fait, le site est 100% optimisé techniquement pour le SEO.

Le contenu (content is King)

Le contenu du site internet est surtout constitué de texte, d’image et de vidéo. Le texte est la partie fondamentale, impossible d’espérer un positionnement sans un contenu de qualité, proposant une réelle information et répondant parfaitement à la recherche de l’internaute. Un site sans contenu n’a aucune chance d’apparaître dans les moteurs de recherche. Il faut impérativement rédiger du contenu informatif, clair et précis par un expert dans son domaine. C’est un investissement durable pour son site internet. Il faut rester vigilant sur la notion de contenu chaud et de contenu froid.

Les liens (netlinking, popularité)

Si le contenu peut être représenté par l’essence dans un moteur de voiture, les liens prennent alors la forme de la pédale d’accélérateur. Le contenu permet d’apparaître sur les recherches des internautes mais sans popularité, le site ne pourra espérer apparaître dans la première page de Google. Il faut du temps et des liens de qualité, contextualisés pour pousser le contenu dans les plus hauts résultats des moteurs de recherche.

Définition d’un Benchmark SEO (référencement naturel)

Le benchmark est la toute première étape d’un travail de référencement, c’est une étude préparatoire qui va permettre à une entreprise de définir une stratégie et surtout d’adapter son site internet en fonction des résultats de ce benchmark. Il s’agit tout simplement d’une étude approfondie du marché SEO. Le benchmark prend la forme d’un document PDF, très détaillé et surtout accompagné d’une proposition de stratégie tenant compte de la concurrence, de la complexité du marché, mais aussi des moyens à mettre en place pour prendre une part de marché. Au-delà d’une étude poussée, le benchmark de référencement propose une réelle vision élargie du marché web, idéal pour une entreprise qui cherche à se développer ou à passer devant la concurrence.

Le Benchmark SEO est systématiquement réalisé par un expert SEO, lequel dispose d’une solide expérience dans le domaine du référencement naturel, mais aussi dans l’appréhension des différents marché web. Au-delà ces connaissances, il faut disposer d’une réelle capacité de compréhension des requêtes, de la nature des mots clés (information, questionnement, conversion, achat…), ce qui permet d’optimiser clairement le travail de référencement et de prioriser les actions.

Différents critères vont être pris en compte lors de cette étude :

  • Ancienneté du site
  • Temps de chargement
  • Nombre de pages indexées
  • Nombre de pages positionnées
  • Volumes de recherches des mots clés positionnés
  • Positions en top 50
  • Positions en top 10
  • Nombre de domaines référents
  • Qualité des backlinks
  • Analyse des concurrents

L’ensemble de ces critères n’est pas exhaustif, certaines activités nécessitent de rajouter des analyses complémentaires, pour mieux cibler le marché. En règle générale, c’est l’analyse concurrentielle qui permet de mieux se projeter, surtout lorsque l’entreprise souhaite pénétrer le marché avec une vision SEO. Pour les entreprises déjà en place, le plan de situation permet de comprendre les erreurs commises (souvent involontaires), mais aussi le positionnement des concurrents, les mots clés générateurs de business.

Enfin, la dernière partie du Benchmark SEO constitue la stratégie. C’est l’étape la plus importante puisque l’expert SEO va s’appuyer sur les données recueillies pour proposer une stratégie correspondant au positionnement de l’entreprise, à ses moyens et à sa stratégie globale. Il est crucial de comprendre que le SEO doit s’inscrire dans la stratégie de l’entreprise, cette partie doit communiquer avec le service commercial, marketing, informatique, mais aussi avec tous les autres services de l’entreprise. La remontée d’information permet d’anticiper des mots clés, de créer de la valeur ajoutée et de se distinguer de la concurrence.